Dépannage de la connectivité SQL Server

SQL Server s'installe avec une connectivité réseau limitée. Par conséquent, lorsqu'il est initialement installé, le moteur de base de données ne peut pas être accédé depuis un autre appareil.

Sauter à ces aides de dépannage des problèmes de connectivité.

Avant tout, essayer d'accéder à la base de données via SQL Server Management Studio.

Autoriser l'accès à distance

Sur les anciennes versions de SQL Server, les connexions à distance doivent être autorisées manuellement. Suivre cette documentation Microsoft pour activer la connectivité.

Activer les protocoles

Pour se connecter au moteur de base de données depuis un autre appareil, un protocole, tel que TCP/IP, doit être activé.

  1. Ouvrir le Gestionnaire de configuration SQL Server.
    Gestionnaire de configuration SQL Server
    Gestionnaire de configuration SQL Server
  2. Développer la Configuration réseau SQL Server.
  3. Sélectionner une instance.
    Sélectionner une instance
    Sélectionner une instance
  4. Cliquer avec le bouton droit sur le protocole souhaité, puis sélectionner Activer.
    Activer le protocole
    Activer le protocole

Ouvrir un port de communication dans le pare-feu

Pour se connecter à un serveur SQL depuis un autre appareil, un port de communication doit être ouvert dans le pare-feu.

Le port par défaut pour TCP/IP est 1433.

  1. Ouvrir le Pare-feu Windows avec sécurité avancée.

    Pare-feu Windows avec sécurité avancée
    Pare-feu Windows avec sécurité avancée

  2. Sélectionner Règles entrantes dans le volet gauche.

  3. Cliquer avec le bouton droit sur Règles entrantes et sélectionner Nouvelle règle.

    Nouvelle règle entrante
    Nouvelle règle entrante

  4. Dans la page Type de règle, sélectionner Port, puis cliquer sur Suivant.

    Type de règle Port
    Type de règle Port

  5. Dans la page Protocole et ports, sélectionner TCP.

  6. Sélectionner Ports locaux spécifiques, puis taper le numéro de port de l'instance du moteur de base de données, puis cliquer sur Suivant.

    L'instance par défaut de SQL Server écoute sur le port 1433.

    Si un anti-virus est en cours d'exécution sur votre serveur, vous devez également vous assurer que le port est autorisé.

    TCP et ports locaux spécifiés
    TCP et ports locaux spécifiés

  7. Dans la page Action, sélectionner Autoriser la connexion, puis cliquer sur Suivant.

    Autoriser la connexion
    Autoriser la connexion

  8. Dans la page Profil, sélectionner les profils qui décrivent l'environnement de connexion de l'ordinateur, puis cliquer sur Suivant.

    Profils
    Profils

  9. Dans la page Nom, entrer un Nom et une Description pour la règle, puis cliquer sur Terminer.

    Nom et description
    Nom et description

Impossible de se connecter à SQL Server

Tester la connexion avec un fichier de lien de données universel (.udl)

Cela testera que l'instance permet à votre poste de travail de se connecter. Les pare-feu et les logiciels anti-virus peuvent encore empêcher Remote Desktop Manager d'accéder au réseau même si le test de lien de données universel est concluant.

  1. Ouvrir l'Explorateur de fichiers Windows.

  2. Naviguer vers le dossier dans lequel le fichier .udl sera créé et stocké.

  3. Sélectionner l'onglet Accueil et, à l'aide du menu Nouvel élément, créer un Document texte.

    Créer un document texte
    Créer un document texte

  4. Renommer ce fichier et changer son extension de fichier en .udl.

    Ne pas inclure d'espaces dans le nom du fichier. Un avertissement indiquant que le changement des extensions de fichier peut rendre les fichiers inutilisables peut être affiché, l'ignorer.

    Les extensions de nom de fichier peuvent être cachées par l'Explorateur de fichiers Windows. Pour afficher les extensions de nom de fichier, aller dans l'onglet Affichage de l'Explorateur de fichiers et activer l'option Extensions de nom de fichier.

    Renommer le document texte
    Renommer le document texte

  5. Double-cliquer sur le fichier .udl pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés de lien de données.

  6. Dans l'onglet Fournisseur, sélectionner le fournisseur Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers.

    Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers
    Microsoft OLE DB Provider for ODBC Drivers

  7. Dans l'onglet Connexion, sélectionner Utiliser la chaîne de connexion et entrer une chaîne de connexion personnalisée.

    Exemple de chaîne de connexion valide :Driver={SQL Server};Server=myServerAddress;Database=myDataBase;Uid=myUsername;Pwd=myPassword;

    Valider que le nom du serveur est correctement saisi (connu sous le nom de nom de l'instance).

    Chaîne de connexion personnalisée
    Chaîne de connexion personnalisée

  8. Utiliser l'onglet Avancé pour voir et définir d'autres propriétés d'initialisation pour vos données.

    Onglet Avancé
    Onglet Avancé

  9. Utiliser l'onglet Tout pour revoir et éditer toutes les propriétés d'initialisation OLE DB disponibles pour votre fournisseur OLE DB.

    Onglet Tout
    Onglet Tout

  10. Dans l'onglet Connexion, utiliser le bouton Tester la connexion pour tester la connectivité SQL Server.

    Onglet Connexion
    Onglet Connexion

  11. Cliquer sur OK pour sauvegarder la chaîne de connexion dans le fichier de lien de données universel (.udl).

Échec de la connexion pour l'utilisateur – raison : la validation de l'accès au serveur basée sur les jetons a échoué

Trouver la véritable raison de cela est tout un processus. Une recherche sur le web révèle tant de solutions à tenter, et il est facile de se perdre dans toutes ces étapes. L'important à garder à l'esprit est que le message d'erreur est trompeur et que la cause est souvent une chose simple.

La première étape est de s'assurer que le problème n'est pas unique à Remote Desktop Manager. Tester avec un fichier de lien de données universel (.udl) comme montré ci-dessus prouvera que la configuration du poste de travail n'est pas le problème.

Lors de l'octroi de droits à la base de données en utilisant l'appartenance à un groupe AD et qu'un de vos utilisateurs a ce message d'erreur, vous devez vérifier les privilèges pour TOUS les groupes AD auxquels il appartient. Tout ce qui a un DENY explicite doit être évalué soigneusement. La requête ci-dessous aidera à identifier ces occurrences.

select princ.*, perm.* from sys.server_principals princ, sys.server_permissions perm
where perm.grantee_principal_id = princ.principal_id
AND state_desc = 'DENY'

Échec de la connexion. La connexion provient d'un domaine non approuvé et ne peut pas être utilisée avec l'authentification Windows.

Échec de la connexion. La connexion provient d'un domaine non approuvé et ne peut pas être utilisée avec l'authentification Windows.
Échec de la connexion. La connexion provient d'un domaine non approuvé et ne peut pas être utilisée avec l'authentification Windows.

Le message d'erreur suivant apparaît lorsque vous ne pouvez pas accéder à la source de données Remote Desktop Manager avec l'authentification intégrée lors de la connexion à un VPN Dialup.

  1. Localiser votre fichier de connexion VPN .pbk. Vous pouvez le trouver dans %APPDATA%\Microsoft\Network\Connections\Pbk ou, si vous l'avez configuré pour permettre à tous les utilisateurs d'utiliser la connexion, dans C:\ProgramData\Microsoft\Network\Connections\Pbk.
  2. Éditer le fichier .pbk avec un éditeur de texte et trouver la ligne UseRasCredentials=1.
  3. Désactiver ce paramètre en changeant le 1 en 0 comme ceci : UseRasCredentials=0.

Une erreur liée au réseau ou spécifique à l'instance s'est produite...

Ce message d'erreur signifie que le serveur n'a pas pu être atteint, les causes possibles sont nombreuses.

Ces étapes sont exclusivement pour le dépannage côté client. Pour des conseils complets sur ce problème, veuillez consulter cet article Technet.

Si le message d'erreur indique que les Pipes nommés sont utilisés et que vous accédez à un serveur distant, assurez-vous que le protocole TCP IP est utilisé simplement en ajoutant tcp: devant le nom de l'instance (par exemple, tcp:vmtxg.database.windows.net).

Cause Diagnostic
Nom du serveur mal saisi (connu sous le nom de nom de l'instance) Fichier de lien de données universel (.udl)
Le serveur SQL est-il en cours d'exécution ? Fichier de lien de données universel (.udl)
Seul le nom du serveur est spécifié alors qu'il n'y a pas d'instance par défaut sur ce serveur Fichier de lien de données universel (.udl)
SQL Server écoute sur un port non standard Fichier de lien de données universel (.udl)
Un anti-virus bloque Remote Desktop Manager Vérifier dans les journaux de l'Anti-Virus pour voir les menaces bloquées.
Le pare-feu empêche Remote Desktop Manager de se connecter Ajuster votre pare-feu pour autoriser RemoteDesktopManager.exe et RemoteDesktopManager64.exe à communiquer avec des services externes.
Problèmes de protocole réseau Valider que le client et le serveur utilisent le même protocole réseau IPv4 ou IPv6.
Donnez-nous vos commentaires