Utiliser Mosh dans Remote Desktop Manager via WSL

Mosh est un protocole de shell à distance basé sur UDP qui utilise l'infrastructure SSH pour l'authentification, ce qui le rend sûr à utiliser. Il est très utile dans les scénarios de haute latence et de mauvaise connectivité, car il reconnectera la session lorsque la connexion reviendra à la normale, au lieu de la laisser tomber.

Gardez à l'esprit que Mosh occupera environ 3 Go d'espace disque et téléchargera quelques centaines de Mo en utilisant la connexion internet, car c'est essentiellement un second système d'exploitation.

PowerShell devrait être exécuté en tant qu'administrateur pour cette solution.

Étapes pour installer Mosh

  1. Ouvrir PowerShell.
  2. Installer WSL2 lui-même en utilisant la commande wsl --install.

    WSL devrait maintenant être disponible dans le menu démarrer. Il est possible qu'un redémarrage soit nécessaire après cette installation.

  3. Installer Debian avec wsl --install -d debian.

    Un assistant peut vous demander de créer un compte utilisateur pendant l'installation. Debian devrait maintenant être disponible dans le menu démarrer. Il est possible qu'un redémarrage soit nécessaire après cette installation.

  4. Télécharger toutes les mises à jour logicielles disponibles en utilisant wsl sudo apt update.
  5. L'image WSL peut être obsolète et contenir des logiciels obsolètes. Entrer wsl sudo apt full-upgrade.
  6. Installer mosh avec wsl sudo apt install mosh.

Une fois Mosh installé, il peut être utilisé avec la commande habituelle en ajoutant wsl devant (par exemple, wsl mosh user@server.example.com).

Intégration de Mosh dans Remote Desktop Manager (>=2023)

  1. Créer une entrée Windows Terminal, qui se trouve sous Nouvelle EntréeDivers.
  2. S'assurer que l'option Affichage est réglée sur Incorporé (onglets).
  3. Utiliser la commande mentionnée ci-dessus wsl mosh user@server.example.com dans le champ Exécuter.
  4. Cliquer sur OK pour sauvegarder et fermer la fenêtre.

    Les utilisateurs de Windows 11 devraient déjà avoir Windows Terminal préinstallé, mais les utilisateurs de Windows 10 peuvent avoir besoin de le télécharger via le Microsoft Store.

Intégration de Mosh dans Remote Desktop Manager (<=2022)

Bien qu'il soit recommandé de mettre à jour vers Remote Desktop Manager 2023, cette méthode peut être utilisée pour tenter de faire fonctionner la solution de contournement avec Remote Desktop Manager 2022.

  1. Créer une entrée Ligne de Commande (Application Externe), qui se trouve sous Nouvelle EntréeDivers.
  2. L'option Affichage doit être réglée sur Incorporé (onglets).
  3. Entrer C:\Program Files\WindowsApps\Microsoft.WindowsTerminal_1.16.10262.0_x64__8wekyb3d8bbwe\WindowsTerminal.exe dans le champ Exécuter.
  4. Entrer C:\Windows\system32\wsl.exe -d Debian mosh user@myserver.example.com dans le champ Arguments. Il est recommandé de vérifier les chemins pour s'assurer qu'ils sont exacts dans l'environnement particulier.
  5. Cliquer sur OK pour sauvegarder et fermer la fenêtre.

Il est possible qu'une mise à jour vers Remote Desktop Manager 2023 soit nécessaire pour que cette intégration fonctionne correctement.

Astuces et conseils

WSL2 ne prend pas en charge IPv6, seulement IPv4, mais il est possible de revenir à WSL1 en utilisant la commande suivante : wsl --set-version Debian 1.

Utiliser Mosh via la couche WSL supplémentaire peut causer des limitations d'authentification ; cependant, il existe une solution de contournement.

Donnez-nous vos commentaires